Catégories
Posts Modélisme Thermique:

Voiture électrique : des « aides déloyales » versées par la Chine aux constructeurs

, Voiture électrique : des « aides déloyales » versées par la Chine aux constructeurs

L’enquête sur les subventions accordée par la Chine à ses constructeurs automobiles se poursuit. A tel point que la Commission européenne affirme avoir des preuves accablantes.

Il y a désormais un mois, Ursula Van der Leyen, la présidente de la Commission européenne, a officiellement déclaré l’ouverture d’une enquête envers des subventions accordées par la Chine à ses constructeurs automobiles.  

Cette décision est une réponse à l’arrivée massive des constructeurs chinois en Europe à des tarifs compétitifs.  

L’objectif, à terme, est de pousser les automobilistes européens à acheter des véhicules produits en Europe.  

Des preuves indéniables 

Dans son tout dernier rapport publié le 4 octobre dernier, la Commission européenne a annoncé avoir des preuves accablantes concernant les subventions du gouvernement chinoises envers ses constructeurs automobiles.  

Pour ce faire, la Commission a enquêté via plusieurs sources indépendantes. Selon l’organisme, les aides prennent différentes formes comme :  

  • Un transfert direct de fonds + des transferts directs potentiels de fonds ou de passif. 
  • Des recettes publiques abandonnées mais aussi non perçues.
  • Des rémunérations via les pouvoirs publics de biens ou de services 

“Ces subventions ont permis aux importations en faisant l’objet d’accroître rapidement leur part de marché dans l’UE au détriment de l’industrie de l’Union », peut-on lire dans le rapport.

Des sanctions impossibles à mettre en place ? 

Maintenant que la Commission européenne détient des preuves irréfutables, que peut-elle faire face à la Chine ? 

Une possibilité est de mettre en place des taxes spécifiques, ce qui permettrait de mettre les tarifs à niveau avec les modèles européens.   

Pour l’instant, rien n’est décidé, comme l’explique le rapport :  

“Si les importations du pays concerné causent un préjudice à l’industrie de l’Union, l’enquête examinera si l’institution de mesures n’est pas contraire à l’intérêt de l’Union”. 

Sauf que ce point-là pose problème. En effet, les constructeurs allemands sont bien implantés sur le marché chinois et avec des revenus importants chaque année. 

En partant de ce constat et à la vue des enjeux, il est difficile d’imaginer l’Union européenne prenne des mesures concernant le gouvernement chinois, au risque de déstabiliser l’économie de certains constructeurs européens.

A lire aussi :

Cet écrit a été rendu du mieux possible. Au cas où vous projetez de présenter des renseignements complémentaires à cet article sur le sujet « Modélisme Thermique » vous pouvez écrire aux contacts affichés sur ce site. f-f.fr vous présente de lire cet article autour du sujet « Modélisme Thermique ». f-f.fr est une plateforme d’information qui réunit de multiples informations publiés sur le web dont le domaine principal est « Modélisme Thermique ». Connectez-vous sur notre site f-f.fr et nos réseaux sociaux dans l’optique d’être informé des prochaines communications.