Catégories
Posts Modélisme Thermique:

Voiture électrique d’Apple : mauvaises nouvelles

, Voiture électrique d’Apple : mauvaises nouvelles, Voiture électrique d’Apple : mauvaises nouvelles

Image générée par IA – Automobile Propre

Voilà déjà dix ans que la marque à la pomme travaille sur un projet de voiture électrique. Apple arrive à un stade décisif qui l’oblige à revoir ses ambitions à la baisse en matière de conduite autonome. La firme repousse aussi la sortie de son modèle électrique à 2028.

Pas de voiture électrique avant 2028 chez Apple

Depuis 2014, Apple tente de faire une percée dans le monde de l’automobile. Force est de constater que ce n’est pas aussi réussi que certains de ses concurrents comme Xiaomi, Google, Huawei ou Sony. La marque à la pomme n’arrive pas à donner vie à la voiture électrique de ses rêves. Selon un récent rapport de Bloomberg, une décision radicale a été prise : Apple va abandonner l’idée de mettre sur la route une voiture totalement autonome. La firme de Cupertino travaille désormais sur un véhicule aux fonctionnalités plus limitées.

Un changement de cap qui oblige Apple à décaler la date de sortie de sa voiture électrique. Le lancement est désormais pour 2028 (au plus tôt) au lieu de 2026. Des sources très proches du projet ont déclaré que ces travaux tenus secrets représentaient « l’une des entreprises les plus ambitieuses de l’histoire de la marque, mais aussi l’une des plus tumultueuses ». Connu sous les noms de code Titan et T172, ce projet automobile a d’ailleurs vu différents patrons se succéder.


À lire aussi
CES 2024 – Cette voiture électrique est pilotée avec une manette de PS5

La conduite autonome de niveau 4 n’est plus une priorité

En dix ans, il y a eu plusieurs vagues de licenciements, des changements de stratégie importants et un certain retard a fini par s’accumuler. Apple refuse toujours de commenter l’avancement de ce projet. Être en mesure de développer et produire une voiture électrique reste toutefois un grand espoir pour la marque. De quoi contribuer à revigorer la croissance des ventes. En effet, le chiffre d’affaires d’Apple a stagné en 2023. Le marché des smartphones arrive à maturité et les ventes ralentissent en Chine.

Apple est à la recherche de sa « prochaine grande nouveauté ». Mais ce n’est pas une partie de plaisir en interne. Fin 2022, l’entreprise de Cupertino promettait la sortie d’un modèle pour 2026. À l’époque, la marque parlait d’une « voiture dotée de fonctionnalités avancées de conduite autonome ». Deux ans après, la marque à la pomme a vraisemblablement constaté qu’elle ne serait pas en mesure de tenir cette promesse. Apple travaillerait donc sur des fonctions d’assistance à la conduite plus basiques.


À lire aussi
Trouver le bon prix pour la Xiaomi SU7 : le grand défi du fabricant chinois de smartphones

Un peu comme celles proposées par les modèles de Tesla. Rien de révolutionnaire donc. La voiture électrique d’Apple pourrait être équipée de technologies de niveau 2+, selon les sources interrogées par Bloomberg. C’est largement moins ambitieux que les technologies de niveau 4 annoncées il y a quelques années. Une nouvelle stratégie adoptée « à l’issue d’une série de réunions auxquelles ont participé le conseil d’administration d’Apple, le responsable du projet, Kevin Lynch, et le PDG Tim Cook ».

L’un des projets les plus coûteux chez Apple ?

En interne, ce changement est perçu comme un moment charnière. Chez Apple, ce projet est l’un des plus coûteux de l’histoire de l’entreprise. La marque travaille sur tous les sujets en même temps : l’intelligence artificielle, les groupes motopropulseurs, le matériel, les logiciels de conduite autonome, les composants clés, l’habitacle, etc. Malgré cela, nous n’avons encore jamais aperçu aucun prototype. Le géant chinois Xiaomi a été plus efficace. L’entreprise a présenté il y a quelques semaines sa berline électrique SU7.

Le départ de Doug Field en 2021 n’a pas arrangé les choses chez Apple. Anciennement ingénieur en chef chez Tesla, l’homme a dit qu’il partait parce qu’il était persuadé que « les cadres supérieurs n’approuveraient jamais officiellement la sortie d’un véhicule ». Il est aujourd’hui chez Ford et supervise les initiatives en lien avec l’électrique. À ce jour, la seule réussite d’Apple dans l’industrie automobile est le logiciel CarPlay. Si elle veut encore espérer prendre part au développement de l’électrique, la marque à la pomme doit accélérer.

Cet écrit a été rendu du mieux possible. Au cas où vous projetez de présenter des renseignements complémentaires à cet article sur le sujet « Modélisme Thermique » vous pouvez écrire aux contacts affichés sur ce site. f-f.fr vous présente de lire cet article autour du sujet « Modélisme Thermique ». f-f.fr est une plateforme d’information qui réunit de multiples informations publiés sur le web dont le domaine principal est « Modélisme Thermique ». Connectez-vous sur notre site f-f.fr et nos réseaux sociaux dans l’optique d’être informé des prochaines communications.