Catégories
Posts Modélisme Thermique:

Pourquoi la voiture électrique à 100 € par mois démarre modestement en France

, Pourquoi la voiture électrique à 100 € par mois démarre modestement en France

► Qu’est-ce que le dispositif de location sociale de longue durée ?

Ce dispositif, aussi appelé « leasing social », permet de bénéficier d’une voiture électrique en payant des loyers mensuels, mais sans aucun versement initial car l’État le prendra à sa charge… jusqu’à 13 000 € par véhicule. Le bénéficiaire devra néanmoins payer l’assurance et à l’issue de cette location sur 3 ans, il pourra soit acheter sa voiture, soit souscrire une nouvelle location.

Le site mon-leasing-electrique.gouv.fr permet de déposer, dès cette semaine du 1 janvier, sa réservation d’un modèle, comme une Renault Twingo électrique à 40 € par mois ou une Peugeot e-208 pour 99 € mensuels. Il en coûtera 54 € par mois pour louer une Citroën e-C3 ou encore 89 € pour une Fiat 500. Certains constructeurs proposent des modèles de gamme supérieure, qui montent donc à 149 € mensuels (Jeep Avenger de Stellantis) ou 150 € pour la e-Megane de Renault.

L’un des objectifs affichés par le gouvernement est de démocratiser les voitures électriques, qui coûtent en moyenne 13 500 € plus cher que leur équivalent thermique d’après la plateforme automobile, représentante de la filière automobile française. Les ménages modestes sont en effet ciblés en priorité : pour bénéficier du dispositif, il faut déclarer moins de 15 400 € de revenus annuels par part fiscale – ou 30 000 € pour un couple sans enfant -, mais aussi être un « gros rouleur », c’est-à-dire effectuer plus de 8 000 kilomètres par an ou bien vivre à plus de 15 kilomètres de son lieu de travail.

►Combien de personnes vont en bénéficier ?

Cette année, le gouvernement retiendra seulement 20 à 25 000 dossiers, par ordre d’enregistrement des réservations… Un nombre restreint, parce que les quantités de véhicules produits en France ou en Europe restent faibles et que seule une partie d’entre eux seront réservés au leasing social. Or le lieu de fabrication est aussi une des conditions fixées par le dispositif. Il s’agit de ne pas soutenir des véhicules fabriqués en Chine, car les constructeurs chinois ont mis le paquet plus vite que nous sur les petits modèles électriques et disposent donc d’une offre plus développée…

Pour 2025, l’Élysée mise sur 50 000 bénéficiaires du leasing social – soit deux fois plus que cette année -, parallèlement à la croissance de la production française et européenne.

► Est-ce que ça suffira pour démocratiser la voiture électrique ?

Non parce qu’en réalité, c’est surtout le marché de l’occasion qui permettra d’en élargir l’accès. Or en 2023, l’électrique a pesé moins de 2 % des ventes de seconde main.

L’essor de l’électrique d’occasion repose beaucoup sur les collectivités publiques, les entreprises et les loueurs automobiles, dont les véhicules neufs finissent tôt ou tard chez les particuliers. Or d’après l’ONG Transport et Environnement, toutes ces structures sont en retard sur les objectifs fixés par la loi pour verdir leurs flottes.

Il reste le marché du neuf pour les particuliersmais là, les ventes devraient ralentir cette année parce que le bonus écologique d’aide à l’achat vient d’être revu à la baisse. Une décision destinée à privilégier les modèles européens plutôt que ceux venus d’Asie, mais qui freine le déploiement de l’électrique…

Cet écrit a été rendu du mieux possible. Au cas où vous projetez de présenter des renseignements complémentaires à cet article sur le sujet « Modélisme Thermique » vous pouvez écrire aux contacts affichés sur ce site. f-f.fr vous présente de lire cet article autour du sujet « Modélisme Thermique ». f-f.fr est une plateforme d’information qui réunit de multiples informations publiés sur le web dont le domaine principal est « Modélisme Thermique ». Connectez-vous sur notre site f-f.fr et nos réseaux sociaux dans l’optique d’être informé des prochaines communications.