Catégories
Posts Modélisme Thermique:

La voiture électrique boudée par les familles modestes

Avec l’inflation galopante, le pouvoir d’achat est une des préoccupations principales des Français. A plus forte raison pour les foyers les plus modestes. Parce que l’automobile représente le 2e poste de dépense des citoyens de l’Hexagone, le mandataire Aramis Auto a interrogé ces derniers pour savoir ce qu’ils pensaient de la transition vers le tout-électrique. Les résultats de cette étude devraient pousser les autorités à se questionner… 

Seul « 1 ménage sur 10 opterait pour un véhicule électrique en cas d’achat d’une nouvelle voiture »

A noter que ce sont environ 1 000 automobilistes français âgés de 18 ans et plus et dont les revenus moyens « s’établissent à 2 525 € » qui ont été interrogés pour les besoins de cette enquête. Avec leurs faibles salaires, ils sont une très grande majorité à avoir répondu qu’ils ne sont pas du tout prêts à passer aux véhicules zéro émissions. 90 % d’entre eux ne jèteront pas leur dévolu sur un modèle électrique au moment de renouveler leur voiture.

La raison à cela, vous vous en doutez, ils sont 72 % à ne pas pouvoir se permettre financièrement d’opter pour un tel véhicule. En un an, le budget moyen qu’ils consacrent à leur voiture a même été réduit de 11 € pour passer à 262 €. Qu’à cela ne tienne, le dispositif de location d’un véhicule zéro émission à 100 € par mois ne les convainc pas pour une bonne moitié d’entre eux. Dans le même genre d’idées, ils sont 80 % à souhaiter « que les aides de l’Etat ne se concentrent pas uniquement sur l’électrique ». 

Les voitures chinoises, une solution face à l’inflation

Le plus gênant dans tout ça, c’est que pour faire face à un pouvoir d’achat en berne, ils sont tout à fait en mesure de prendre des décisions radicales. Parmi lesquelles le fait de rouler dans une ZFE malgré l’interdiction. Peut-être n »étaient-ils pas encore au courant que la situation a quelque peu évolué sur ce point avec des restrictions de circulation bien moins nombreuses depuis que l’Etat s’est saisi de ce que beaucoup d’experts du secteur automobile considéraient comme une bombe sociale à retardement. 

Plus problématique encore, alors que le gouvernement a décidé de mener une guerre sans pitié contre elles, les sondés se disent séduits par les prix des voitures chinoises. « Près de la moitié des ménages modestes se dit prête à acheter des modèles de constructeurs chinois (48%) », précise ainsi l’étude. Pour eux, acheter chinois, c’est une solution idéale pour se mettre à l’électrique. Et on les comprend. Même si elle venait à ne plus pouvoir profiter du bonus écologique en 2024, une MG4 serait toujours plus intéressante sur le plan financier qu’une Mégane qui en profiterait encore…

A lire aussi sur Auto-Moto.com :

Une marque iconique se relance, elle est prête à conquérir la France

Des projets d’autoroutes stoppés, le gouvernement va trancher

Prix Toyota Yaris hybride 130 ch : plus ou mois chère que la Clio ?

Podcasts à la une

MEN LIFE

Pour résumer

Est-ce vraiment une grande surprise ? Une étude d’Aramis Auto sur les Français modestes met en avant le fait que ces derniers sont très peu emballés par l’électrification du parc.

Rédacteur

Hugo Dupont

Cet écrit a été rendu du mieux possible. Au cas où vous projetez de présenter des renseignements complémentaires à cet article sur le sujet « Modélisme Thermique » vous pouvez écrire aux contacts affichés sur ce site. f-f.fr vous présente de lire cet article autour du sujet « Modélisme Thermique ». f-f.fr est une plateforme d’information qui réunit de multiples informations publiés sur le web dont le domaine principal est « Modélisme Thermique ». Connectez-vous sur notre site f-f.fr et nos réseaux sociaux dans l’optique d’être informé des prochaines communications.