Catégories
Posts Modélisme Thermique:

Aérien airline: IAG signe le plus grand accord SAF à ce jour avec Twelve | Actualités aéronautiques

L’International Airlines Group (IAG) a annoncé son plus gros achat de carburant d’aviation durable (SAF) jamais réalisé à ce jour auprès du producteur d’e-SAF Twelve. Dans le cadre du contrat de 14 ans, Twelve fournira à IAG 260 millions de gallons (environ 785 000 tonnes) de carburant pour soutenir ses cinq compagnies aériennes européennes (British Airways, Iberia, Aer Lingus, Vueling et LEVEL). IAG est le premier groupe aérien européen à annoncer un accord e-SAF, qui utilise la technologie exclusive de transformation de l’énergie en liquide de Twelve (évitant ainsi les limitations des matières premières auxquelles sont confrontées les autres voies de production de SAF). Le groupe a utilisé environ 12 % de l’approvisionnement total mondial en SAF en 2023 et le nouvel accord signifie qu’il a

Ce contenu est réservé aux membres du site.

Si vous êtes un utilisateur existant, veuillez vous connecter ci-dessous.

Les nouveaux utilisateurs peuvent s’inscrire ci-dessous.

Publications sur un thème semblable:

Farman, de l’aviation….,Lien sur la fiche de présentation de cet ouvrage.

Le site f-f.fr est fait afin de publier diverses publications sur le sujet Modélisme Thermique développées sur internet. Ce texte est réédité aussi précisément que possible. Pour toute remarque sur ce sujet autour du sujet « Modélisme Thermique », merci de bien vouloir utiliser les contacts affichés sur notre site internet. Pour vous tenir au courant, cet article sur le sujet « Modélisme Thermique », vous est offert par f-f.fr. Très prochainement, nous rendrons accessibles au public d’autres infos sur le sujet « Modélisme Thermique ». Ainsi, consultez systématiquement notre blog.

Catégories
Posts Modélisme Thermique:

Aviation commerciale: CityJet va louer avec équipage cinq avions CRJ1000 à Lufthansa

CityJet a annoncé un accord de location avec équipage avec Lufthansa, fournissant cinq avions CRJ1000 pour la saison estivale 2024. Les avions de 100 places seront basés à Francfort de fin mars à fin octobre et opéreront pour le compte de Lufthansa dans toute l’Europe.

En 2023, CityJet a exploité quatre avions pour les compagnies aériennes du groupe Lufthansa (deux pour Brussels Airlines et deux pour Lufthansa).

Cathal O’Connell, directrice commerciale de CityJet, s’est dite ravie de poursuivre ses activités de location avec équipage avec Lufthansa, avec un total de dix-sept avions sous contrat avec Lufthansa et SAS Norwegian Airlines en 2024.

CityJet, avec plus de 600 employés, fournit des avions en location avec équipage, avec équipage et entretien par CityJet mais volant sur les routes des compagnies aériennes clientes. La compagnie aérienne, qui fête ses 30 ans, fait partie de l’Alliance Stratégique des Compagnies Aériennes Régionales (SARA) depuis octobre 2023.

Ce propos vous a passionné vous apprécierez également ces ouvrages:

Photographie/Thèmes/Les vacances.,Références de l’ouvrage.

Le site f-f.fr est fait afin de publier diverses publications sur le sujet Modélisme Thermique développées sur internet. Ce texte est réédité aussi précisément que possible. Pour toute remarque sur ce sujet autour du sujet « Modélisme Thermique », merci de bien vouloir utiliser les contacts affichés sur notre site internet. Pour vous tenir au courant, cet article sur le sujet « Modélisme Thermique », vous est offert par f-f.fr. Très prochainement, nous rendrons accessibles au public d’autres infos sur le sujet « Modélisme Thermique ». Ainsi, consultez systématiquement notre blog.

Catégories
Posts Modélisme Thermique:

Aéronautique commerciale: L’aéroport de Belgrade rétablit l’ILS CAT III

FLASH INFO

L’aéroport Nikola Tesla de Belgrade a restauré son système d’atterrissage aux instruments (ILS) de catégorie III, qui a été rétrogradé à la catégorie I après qu’un avion Embraer E195 de Marathon Airlines, opérant pour le compte d’Air Serbie, a heurté l’antenne ILS au décollage le 18 février. La catégorie III, l’ILS le plus élevé disponible, permet aux avions d’atterrir dans des conditions de faible visibilité telles que le brouillard ou les fortes pluies. Il est capable de guider un avion pour qu’il atterrisse dans des conditions de visibilité très faible, souvent jusqu’à une visibilité nulle.

Publications:

Airbus A380, de 2005 à nos jours.,Ici . Ouvrage de référence.

Le site f-f.fr est fait afin de publier diverses publications sur le sujet Modélisme Thermique développées sur internet. Ce texte est réédité aussi précisément que possible. Pour toute remarque sur ce sujet autour du sujet « Modélisme Thermique », merci de bien vouloir utiliser les contacts affichés sur notre site internet. Pour vous tenir au courant, cet article sur le sujet « Modélisme Thermique », vous est offert par f-f.fr. Très prochainement, nous rendrons accessibles au public d’autres infos sur le sujet « Modélisme Thermique ». Ainsi, consultez systématiquement notre blog.

Catégories
Posts Modélisme Thermique:

Clé de voiture déchargée : pas de panique, voici comment démarrer facilement

Confronté à une clé de voiture déchargée ? Pas de panique, il existe des astuces pour ouvrir votre véhicule et démarrer le moteur, même sans pile. Découvrez comment.

Les clés de voiture sans contact ou les cartes d’accès « keyless » sont très utiles. Elles permettent de déverrouiller le véhicule simplement en s’approchant de la porte, sans avoir à appuyer sur un bouton. Cependant, que faire lorsque ces clés ne fonctionnent plus ? Rassurez-vous, il est toujours possible d’entrer dans votre voiture et même de mettre le moteur en marche ! Voici comment procéder…

Chaque carte renferme une clé de secours

Votre clé de voiture sans contact est en panne ? Ne vous inquiétez pas. Même les clés qui se présentent uniquement sous forme de télécommandes dissimulent généralement une « vraie » clé pour déverrouiller la porte de la voiture ! Cependant, pour la dénicher, la carte sans contact doit être ouverte d’une manière spécifique. Cette procédure varie d’un modèle à l’autre.

Pour cela, il est conseillé de consulter le manuel d’utilisation de la voiture ou de rechercher des directives en ligne, comme sur YouTube par exemple. En effet, pour les modèles les plus courants, il y a souvent des vidéos qui expliquent comment localiser et utiliser la clé de secours.

Comment utiliser la clé de secours pour déverrouiller la porte ?

Après avoir localisé la clé dissimulée, vous devez simplement l’insérer dans le verrou de la porte, à condition de le trouver ! Sur les véhicules contemporains, il est fréquent que le verrou soit caché derrière un petit couvercle qui doit être retiré en premier lieu. Ensuite, il suffit de tourner la clé pour débloquer la porte du conducteur !

Peut-on démarrer le moteur avec la clé de secours ?

Bien que la clé de secours permette d’ouvrir la voiture, le moteur n’est pas encore en marche. En effet, les véhicules modernes sont généralement dotés de systèmes sans contact, ce qui rend impossible l’insertion de la clé de secours dans une serrure pour démarrer le moteur.

Cependant, il y a une solution alternative. Certaines voitures disposent de zones spécifiques qui rechargent la clé par induction. Une fois rechargée, la clé peut recevoir le signal pour démarrer le moteur. Ces zones se trouvent souvent directement sur la colonne de direction, mais certaines voitures en ont aussi sur la console centrale. Parfois, il suffit de maintenir la clé près du bouton de démarrage. La méthode correcte est généralement indiquée dans le manuel d’utilisation du véhicule. Si on appuie simultanément sur le bouton de démarrage, le moteur se met en route et on peut conduire le véhicule !

Peut-on recharger la pile de sa clé de voiture ?

Si votre clé de voiture sans contact cesse de fonctionner parce que la pile est épuisée, vous pouvez parfois la remplacer vous-même. Comme mentionné plus tôt, il y a une multitude de guides en ligne qui vous montrent comment ouvrir votre clé ! Toutefois, si vous n’êtes pas sûr, il est préférable de contacter votre concessionnaire.

À lire aussi :

Cet écrit a été rendu du mieux possible. Au cas où vous projetez de présenter des renseignements complémentaires à cet article sur le sujet « Modélisme Thermique » vous pouvez écrire aux contacts affichés sur ce site. f-f.fr vous présente de lire cet article autour du sujet « Modélisme Thermique ». f-f.fr est une plateforme d’information qui réunit de multiples informations publiés sur le web dont le domaine principal est « Modélisme Thermique ». Connectez-vous sur notre site f-f.fr et nos réseaux sociaux dans l’optique d’être informé des prochaines communications.

Catégories
Posts Modélisme Thermique:

Voiture à la casse : les astuces pour bien la vendre

Lorsque vous souhaitez céder votre voiture à une casse automobile, il y a certains reflexes à avoir pour tirer un maximum de cette vente.

Vous avez en votre possession une vieille voiture et vous ne savez pas quoi en faire. Une possibilité est de la vendre à la casse. Attention cependant, il y a certains pièges à éviter.

Comparer les offres ! 

Tout d’abord, avant de décider de mettre voiture à la casse, il faut vérifier qu’elle ne roule plus du tout et qu’elle n’a plus de valeur marchande.  
Pour cela, deux possibilités : regarder par vous-même sur internet ou vous tournez vers un garagiste.  
Dans le cas où votre véhicule est en état d’être vendu contre quelques réparations, il est préférable de le faire.
En revanche, s’il n’y a plus aucun espoir, il vaut mieux se rendre dans une casse automobile. Par ailleurs, ce n’est pas parce que vous allez dans une casse que vous devez complétement céder votre voiture à la première offre.  
En effet, il est possible que quelques parties de votre voiture aient encore de la valeur, ce qui fera grimper les prix.
Une astuce pour bien vendre sa voiture dans une casse est alors de contacter plusieurs centres agrées et de comparer les différentes offres pour choisir la meilleure.  
Attention cependant, si vous passez par une casse auto, vous ne recevrez de la vente que quelques centaines d’euros, pour les modèles de base, à moins de 2 000 euros pour les modèles rares et en bon état.  

Remplir un questionnaire en ligne !

Afin de connaître au mieux la valeur de votre voiture en fin de vie, vous pouvez vous tourner vers les questionnaires en ligne des centres VHU.  
C’est à ce moment-là que vous ferez jouer la concurrence. Vous n’avez qu’à remplir quelques informations sur la voiture et si vos modalités de vente et vous aurez plusieurs offres de rachat.  
A noter que l’ensemble des démarches administratives, à partir du moment où vous avez choisi, peuvent être prises en compte par la casse automobile en question.
Sachez également que les normes européennes sur le sujet existent et qu’elles obligent les casses à valoriser au mieux votre voiture.  
Il existe, en revanche, des gestes à éviter si l’on souhaite se tourner vers une casse automobile pour son véhicule.
Tout d’abord, il ne faut pas passer via les affichages qui sont collés sur les feux rouges ou dans un centre commercial. Pourquoi ? Car non seulement ces ferrailleurs vont acheter votre voiture à un prix très faible, mais surtout parce qu’ils ne sont pas déclarés.
Enfin, il faut absolument faire dépolluer et détruire votre voiture irréparable par un professionnel agréé, sous peine de recevoir une amende de 75 000 euros.  

Le gouvernement modifie la prime à la casse en 2024 ! 

Le gouvernement a une enveloppe à hauteur de 1,5 milliard d’euros pour 2024 en ce qui concerne les aides à l’achat.
Le leasing social prend à lui seul presque 650 millions d’euros. La conséquence : le bonus écologique et la prime à la casse seront plus faibles que les années précédentes.  
En effet, en ce qui concerne la prime à la casse, l’aide sera abaissée de 1 000 euros, peu importe votre catégorie.
Cela signifie que vous pouvez désormais avoir entre 500 euros et 5 000 euros, en fonction de votre revenu fiscal de référence par part. Si ce dernier dépasse 24 900 euros, vous n’êtes pas éligible à cette aide.  
Autre gros changement dans la prime à la casse version 2024 : il n’est plus possible d’obtenir cette aide si vous souhaitez acheter une voiture thermique Crit’Air 1 neuve. (Vous pouvez encore pour une occasion).
En bref, cela signifie que l’aide financière ne concerne plus que, pour les modèles neufs, les voitures électriques et hydrogènes. La liste des modèles éligibles est donc drastiquement réduite.  

Une décision qui risque de faire, de nouveau parler, tant les véhicules à zéro émission ont un prix élevé.  

A lire aussi :

Le prix du carburant a fortement grimpé en un mois

Est-ce qu’un contrôle de la vitesse aux jumelles impose d’être intercepté ?

Stationnement : une application pour aider les personnes handicapées à se garer

Cet écrit a été rendu du mieux possible. Au cas où vous projetez de présenter des renseignements complémentaires à cet article sur le sujet « Modélisme Thermique » vous pouvez écrire aux contacts affichés sur ce site. f-f.fr vous présente de lire cet article autour du sujet « Modélisme Thermique ». f-f.fr est une plateforme d’information qui réunit de multiples informations publiés sur le web dont le domaine principal est « Modélisme Thermique ». Connectez-vous sur notre site f-f.fr et nos réseaux sociaux dans l’optique d’être informé des prochaines communications.

Catégories
Posts Modélisme Thermique:

Le Renaut Scenic est la Voiture de l’année 2024

Avec ses motorisations 100 % électrique et ses tarifs serrés, le Renault Scenic partait avec deux sérieux atouts dans le cadre de l’élection de la Voiture de l’année 2024. Et effectivement, le produit a séduit le jury. Avec 329 points, il remporte cette année le trophée. Il rentre dans le cercle fermé des véhicules ayant remporté plus d’une fois la victoire. La première génération avait été élue en effet Voiture de l’année 1997.

Une victoire mais une victoire serrée

Qu’on se le dise, la victoire du Renault Scenic s’est jouée à peu de choses. Un autre modèle a pleinement séduit le jury et est arrivé en tête dans de nombreux pays (7 sur 22), il s’agit de la BMW Série 5 qu’on n’attendait pas forcément en si bonne place. Bien que pétrie de qualités, on parle d’un modèle non 100 % électrique (le contraire semble être devenu un argument incontournable pour gagner) et elle n’est pas à la portée de toutes les bourses (autre point important à respecter en ces temps difficiles).   

Parmi les pays ayant placé la BMW en tête, on trouve sans grande surprise l’Allemagne qui lui a décerné 46 points, l’Autriche (28) ou encore, et c’est plus cocasse, la Suède (26 points) qui n’a placé son véhicule national, le Volvo EX30, qu’en 3ème position. Une sacrée déculottée pour le SUV suédois qui n’est par ailleurs arrivé que 5ème sur 7.

En tête néanmoins sur la plupart des marchés les plus importants

Le Scenic, pour revenir au grand vainqueur de cette 61e édition qui s’est tenue pour la première fois depuis 2019 au Salon de l’automobile de Genève, a remporté la victoire en France avec 41 points (pas vraiment une grande surprise) mais également sur la plupart des marchés les plus importants en Europe, ce qui lui a permis de se hisser au-dessus de la compétition. On pense à l’Italie (29 points), aux Pays-Bas (29 points) mais aussi et surtout à l’Espagne (39 points) et au Royaume-Uni (38 points).  

Et les autres alors ?

Nul doute que, du côté de chez Peugeot, on doit être assez déçu du résultat du 3008 qui avait, rappelons-le, été élu pour sa part Voiture de l’année en 2017. Avec 197 points, il se place loin derrière la BMW Série 5, deuxième au classement, et ses 308 points. Notons d’ailleurs qu’il n’a fini en tête que dans un seul et unique pays, le Portugal. Et encore, il a fini ex-æquo avec 3 autres modèles ! Les BMW Série 5, BYD Seal et Toyota C-HR.

Pour un mastodonte pareil, le Kia EV9 s’en est relativement bien sorti en n’ayant que 7 points de différence avec le Peugeot 3008. Seul pays à l’avoir placé en tête, la Pologne.

Nous n’allons pas revenir sur le cas du Volvo EX30 dont la défaite est cuisante, y compris dans son pays natal. Passons directement à la BYD Seal, première chinoise de l’histoire à arriver en finale. Avant-dernière, elle ne brille pas par ses résultats mais a su intéresser le jury de certains pays. A commencer par l’Irlande qui lui a attribué 9 points.

Enfin, le Toyota C-HR, bon dernier, paie certainement un lourd tribut au fait d’être l’unique véhicule de cette sélection à ne pas proposer sous son capot de motorisations 100 % électrique. Et encore, il a fait quelques efforts sur sa dernière génération puisqu’il peut être désormais hybride rechargeable et non pas uniquement hybride « auto-rechargeable ».

Le classement 2024

  1. Renault Scenic : 329 points
  2. BMW Série 5 : 308 points
  3. Peugeot 3008 : 197 points
  4. Kia EV9 : 190 points
  5. Volvo EX30 : 168 points
  6. BYD Seal : 131 points
  7. Toyota C-HR : 122 points

Rejoignez Auto-Moto sur WhatsApp pour ne rien manquer de l’actualité auto et 2-roues !

A lire aussi sur Auto-Moto.com :

Electrique : une grande entité s’alarme du désintérêt des constructeurs et des pays

Le salaire XXL de Carlos Tavares provoque de vives réactions, les syndicats indignés

Hyundai i20 N Line : un restylage qui n’en est pas vraiment un

Podcasts à la une

MEN LIFE

Pour résumer

Avec 329 points, le Renault Scenic remporte l’édition 2024 de la Voiture de l’Année. Cocorico !

Rédacteur

Hugo Dupont

Cet écrit a été rendu du mieux possible. Au cas où vous projetez de présenter des renseignements complémentaires à cet article sur le sujet « Modélisme Thermique » vous pouvez écrire aux contacts affichés sur ce site. f-f.fr vous présente de lire cet article autour du sujet « Modélisme Thermique ». f-f.fr est une plateforme d’information qui réunit de multiples informations publiés sur le web dont le domaine principal est « Modélisme Thermique ». Connectez-vous sur notre site f-f.fr et nos réseaux sociaux dans l’optique d’être informé des prochaines communications.

Catégories
Posts Modélisme Thermique:

Découvrez quel véhicule est sacré Voiture de l’année 2024 et pourquoi

C’est l’une des récompenses les plus attendues des constructeurs automobiles en Europe : le titre de Voiture de l’année ou Car Of The Year (Coty). Véritable tradition depuis 60 ans, cette élection, opérée par une soixantaine de journalistes de 22 pays, a profité du salon de Genève qui ouvre ses portes ce lundi, pour révéler la grande gagnante de l’édition 2024. Alors, qui l’a emporté, après le Jeep Avenger en 2023 ? Cocorico, la France est à l’honneur ! Seule marque française présente à l’événement auto international suisse, Renault n’aura pas fait le déplacement pour rien. C’est son nouveau Scénic E-Tech Electric qui a été élu Voiture de l’année. Ce titre tant convoité a été remporté au sein d’une shortlist de 28 voitures au départ, qui ne comptait plus que sept modèles en lice pour la finale.

>> Ne ratez rien de l’actualité de l’automobile en vous abonnant à notre newsletter auto

Le Renault Scénic électrique en tête dans 11 pays sur 22

La cinquième génération du Renault Scénic a raflé la mise grâce à 329 votes obtenus, ce qui l’a placée en tête dans 11 des 22 pays qui participaient au vote, devant la BMW Série 5 (308 voix) et la nouvelle Peugeot 3008 (197 voix). Les autres finalistes n’étaient autres que le Kia EV9, le Volvo EX30, la BYD Seal et le Toyota C-HR (127). Notons que quatre de ces sept modèles étaient entièrement électriques, dont le vainqueur. La marque au Losange compte désormais à son actif sept victoires au Coty depuis le lancement du prix.

La suite sous cette publicité

Publicité

La suite sous cette publicité

Publicité

Le Renault Scénic avait déjà remporté le prix de la Voiture de l’année en 1997.  Renault

Le Renault Scénic avait déjà remporté ce titre de Voiture de l’année en 1997, avec sa toute première génération, pionnière des monospaces compacts, alors appelée Mégane Scénic. Ce nouveau modèle, proposé seulement en électrique, a su séduire les jurés sur la base de plusieurs critères, comme le design, le confort, la sécurité, la tenue de route, le plaisir de conduite, la technologie à bord, ou l’aspect environnemental entre autres. Celui qui arrive dans quelques mois en concession relève aussi plusieurs challenges, comme ceux du prix et de l’autonomie. Dans sa version d’entrée de gamme, le Scénic E-Tech coûte 39 990 euros (il est donc moins cher que le Peugeot e-3008, qui vaut environ 44 990 euros), et est équipé d’une batterie de 60 kWh pour 420 km d’autonomie.

Recevez nos dernières news Deux fois par semaine, les actualités automobile en un coup d’oeil.

Cet écrit a été rendu du mieux possible. Au cas où vous projetez de présenter des renseignements complémentaires à cet article sur le sujet « Modélisme Thermique » vous pouvez écrire aux contacts affichés sur ce site. f-f.fr vous présente de lire cet article autour du sujet « Modélisme Thermique ». f-f.fr est une plateforme d’information qui réunit de multiples informations publiés sur le web dont le domaine principal est « Modélisme Thermique ». Connectez-vous sur notre site f-f.fr et nos réseaux sociaux dans l’optique d’être informé des prochaines communications.

Catégories
Posts Modélisme Thermique:

La voiture connectée « jetable » n’est pas acceptable

L’obsession pour des voitures toujours plus connectées, centrées sur le logiciel, pourrait bien être un jeu particulièrement dangereux. Que nous réserve l’avenir ? C’est cette question qui a inspiré l’édito de la newsletter Watt Else du 22 février.

Au fur et à mesure que le « software » prend le contrôle de la voiture électrique, une inquiétude grandit parmi les observateurs. Que se passera-t-il en cas de disparition de certaines marques ? Le récent exemple de constructeurs chinois en mauvaise posture financière a le mérite de soulever cette question ô combien cruciale pour nombre d’acheteurs frileux. 

La crainte de se retrouver avec une voiture électrique partiellement ou totalement inutilisable a de quoi réveiller quelques appréhensions face à ces voitures ultra-connectées et celles développées autour du logiciel (Software Defined Vehicle).

Une voiture connectée peut-elle toujours marcher sans son constructeur ? 

« Outch pour le SAV et le suivi du software…», me disait-on sous une publication traitant de la mise à l’arrêt de la marque chinoise HiPhi, fraîchement arrivée en Europe. Cette remarque est loin d’être isolée, elle revient à chaque article annonçant qu’un nouveau constructeur est en difficulté. 

Beaucoup de projets de véhicules électriques ont vu le jour sur le principe du « smartphone sur roues », soi-disant plus facile à développer qu’une voiture thermique. La blague ! Toutes ces marques n’auront probablement pas les reins assez solides pour survivre après les premières années à dilapider des millions d’euros pour développer une voiture. Heureusement, certains auront déjà explosé en plein vol avant d’embarquer avec eux quelques centaines ou milliers de clients dans les galères à venir pour l’entretien et les mises à jour.

erreur 503 sur application Tesla // Source : Vincent Sergereerreur 503 sur application Tesla // Source : Vincent Sergere
erreur 503 sur application Tesla // Source : Vincent Sergere

Une simple panne de l’application Tesla pendant quelques heures avait déjà donné des sueurs froides aux propriétaires de ces modèles. Les Tesla pouvaient rouler, mais l’expérience de l’utilisateur était réduite. Imaginez maintenant que tous les serveurs avec lesquels les voitures communiquent (pour leurs données de navigation, de profils utilisateurs ou de mises à jour) soient mis hors ligne.

Normalement, le risque de se retrouver avec une voiture inutilisable est quasi nul, mais l’utilisation pourrait en être très dégradée. Sans oublier que l’absence de mises à jour à long terme pourraient rendre les voitures vulnérables. Enfin, sans tous les services connectés, la voiture connectée conserverait-elle une quelconque valeur ? Beaucoup de questions n’ont pas encore de réponses claires, par manque d’expérience.

Une trop forte dépendance au software

Une voiture n’est pas un smartphone que l’on peut facilement remiser dans un tiroir le jour où il est devenu obsolète, faute de mises à jour. On a beau aimer la voiture électrique et hyperconnectée, il faut se rendre à l’évidence : elle risque d’apporter quelques complications dans le temps. Des problèmes qui ne se sont pas posés avec ce que l’on considère aujourd’hui comme des « anciennes ».

Il va peut-être falloir mettre des gardes fous réglementaires pour s’assurer que les voitures restent utilisables, malgré l’obsolescence des programmes ou lorsque aucun repreneur n’aura payé pour les serveurs d’une marque en faillite. La voiture « jetable » n’est pas acceptable.

Une expérience déjà vécue en Europe, mais sur les bornes de recharge

La Chine a certainement plus d’expérience que l’Europe concernant les conséquences de la mort d’un constructeur de voitures électriques. Après une période d’euphorie, largement subventionnée par le gouvernement chinois, les startups automobiles qui n’ont pas fait les bons choix commencent à mettre la clé sous la porte. On pourrait apprendre de leurs erreurs. 

Intérieur techno du HiPhi X avant sa probable disparition // Source : HiPhiIntérieur techno du HiPhi X avant sa probable disparition // Source : HiPhi
Intérieur techno du HiPhi X avant sa probable disparition // Source : HiPhi

L’Europe a, jusqu’à maintenant, plutôt eu à gérer la faillite de certains opérateurs de recharge. Il y a quelques années, Izivia avait coupé ses bornes d’autoroutes sans préavis, laissant les automobilistes circulant en voiture électrique le bec dans l’eau sur les aires d’autoroute. L’histoire se répète encore en Belgique avec les 50 000 bornes Powerdale qui laissent les propriétaires sans solution, parce que les serveurs de l’application pilotant les bornes ont été coupés. Tout cela n’est pas vraiment rassurant !

Cet article est un extrait de la newsletter hebdomadaire Watt Else, dédiée aux sujets de la mobilité électrique. Abonnez-vous pour recevoir les prochains envois.


Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !

Cet écrit a été rendu du mieux possible. Au cas où vous projetez de présenter des renseignements complémentaires à cet article sur le sujet « Modélisme Thermique » vous pouvez écrire aux contacts affichés sur ce site. f-f.fr vous présente de lire cet article autour du sujet « Modélisme Thermique ». f-f.fr est une plateforme d’information qui réunit de multiples informations publiés sur le web dont le domaine principal est « Modélisme Thermique ». Connectez-vous sur notre site f-f.fr et nos réseaux sociaux dans l’optique d’être informé des prochaines communications.

Catégories
Posts Modélisme Thermique:

Quelle voiture acheter en 2024

Pendant deux heures, différents représentants du secteur automobile ont défilé dans le studio installé dans le Skyhall de Zaventem. Tour à tour, Dominique Dricot et Fanny Gillard ont posé à leurs invités les questions que beaucoup d’entre nous se posent. Sur quels critères doit-on se baser pour acheter une auto neuve ? Est-il conseillé de rouler en voiture électrique quand on ne peut pas la recharger à la maison ? Pourquoi les constructeurs automobiles ne proposent plus des modèles basiques et moins chers dans leur gamme ? Dans quels cas, la moto est-elle une solution ? Fanny et Dominique ont aussi demandé si un ‘vrai’ Salon de l’Auto aura lieu en janvier 2025 du côté du Heysel.

Pour réécouter, c’est par ici…

Cet écrit a été rendu du mieux possible. Au cas où vous projetez de présenter des renseignements complémentaires à cet article sur le sujet « Modélisme Thermique » vous pouvez écrire aux contacts affichés sur ce site. f-f.fr vous présente de lire cet article autour du sujet « Modélisme Thermique ». f-f.fr est une plateforme d’information qui réunit de multiples informations publiés sur le web dont le domaine principal est « Modélisme Thermique ». Connectez-vous sur notre site f-f.fr et nos réseaux sociaux dans l’optique d’être informé des prochaines communications.

Catégories
Posts Modélisme Thermique:

Mobilité douce : vivre sans voiture, est-ce possible

Dans la famille Mansanet-Lecomte, la mobilité douce est un mode de vie. Le vélo est le moyen de transport jusqu’à l’école des enfants, le travail des parents et leur panier de courses bio. Est-ce que vivre sans voiture est un parcours du combattant ? Réponse dans l’émission Enquête de régions, présentée par Jérémy Chevreuil.

Se passer de la voiture au quotidien peut être motivé par un choix écologique ou économique, mais reste un véritable défi. Dans les grandes agglomérations de Bourgogne-Franche-Comté, la qualité et la disponibilité des transports en commun varie par rapport à celle des zones rurales. La voiture y reste le mode de déplacement le plus pratique. L’émission Enquêtes de Région « Vivre sans voiture, le parcours du combattant » présentée par Jérémy Chevreuil s’intéresse à ce défi. Pour un meilleur éclairage, il en discute avec Aline Vieille, militante à l’Association Vélo Besançon et Thomas Buhler, maître de conférences en aménagement et urbanisme au laboratoire de recherche ThéMA, spécialisé en géographie à l’université de Franche-Comté.

La vie de la famille Mansanet-Lecomte est millimétrée. Le couple et leurs deux filles sont adeptes de la mobilité douce, et effectuent tous leurs déplacements à vélo. Maria Mansanet, la maman, emmène les petites Alba et Laïa à l’école et à leurs activités extrascolaires en vélo-cargo. Un gain de temps pour ne pas subir la circulation du centre-ville de Besançon dans le Doubs. Les tracas qu’accompagnent la voiture disparaissent, tout comme la crainte des bouchons et de la recherche de stationnement à proximité de leur destination.

Pendant que Maria pédale sous les intempéries, ses petites filles sont à l’abri sous une tente de protection et peuvent lire sur le trajet. Qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige, le mode de déplacement ne change pas. La manière de circuler la plus rapide pour la famille est le vélo, et si la météo est capricieuse, un moyen de substitution plus rapide ne s’improvise pas. L’achat d’un vélo-cargo a un coût certain, 4000 euros. Mais en comparant cette somme avec le prix d’une voiture utilisée au quotidien, l’investissement devient intéressant.

Anthony Lecomte, le père du foyer emprunte quant à lui le vélo-cargo en soirée. Il s’équipe chaudement pour aller chercher le panier de légumes biologiques. Ce mode de transport développé dans les pays du Nord était initialement utilisé pour livrer des marchandises, ce qui a séduit également la famille pour ses courses du quotidien.

Les Mansanet-Lecomte ont une voiture, qu’ils n’utilisent que pour les vacances. Ils pourraient donc la prendre pour faire les courses, mais auraient du mal à se garer et à être aussi efficace dans leurs temps de déplacement. Pour Anthony le problème est ailleurs : « écologiquement, ça ne tient pas. Je viens acheter et récupérer des légumes biologiques, c’est pas pour venir à cinq minutes en voiture. » Le trajet est rentabilisé, car il récupère par ailleurs des produits pour des amis, qui utilisent leur voiture pour aller en grande surface. En échange d’une livraison de poulet, il récupère du papier toilette, des boîtes de tomates ou encore des éponges. Cette mutualisation entre amis limite les déplacements en voiture, et chacun y trouve son compte.

Le couple est aussi adepte du « vélotaf », comme 3 % des Français qui utilisent leur bicyclette de leur foyer à leur travail. Dans le Grand Besançon, on dénombre un peu moins de 4 % de vélo taffeurs en 2020, selon l’Insee. Les actifs des territoires denses et urbains ont naturellement davantage recours à ce mode de déplacement, mais plus surprenant, cette étude démontre que plus on vieillit, plus on utilise le vélo. 

Le trajet d’Anthony Lecomte dure 25 minutes pour parcourir les 7,5 kilomètres entre son domicile et l’IRTS de Franche-Comté, son employeur. Sur les 70 salariés, les trois quarts viennent en voiture. À la période des beaux jours, les collègues viennent en plus grand nombre à vélo, car les intempéries sont également un frein à la pratique. Ainsi, le forfait mobilité durable peut être incitatif. Il n’est pas obligatoire, et est en négociation pour une mise en place en 2024 à l’IRTS. Un coût certain pour les employeurs, qui peuvent prendre en charge jusqu’à 700 euros par an sur cette question des mobilités douces, et jusqu’à 800 euros quand cela se combine à l’utilisation des transports en commun. 

Maria Mansanet est maître de conférences à l’université de Franche-Comté. Sur son bulletin de salaire, elle touche le forfait mobilité durable mis en place par son employeur. L’université investie par ailleurs sur son campus, avec des garages à vélo sécurisés, en diminuant les places de parking pour les voitures, et en créant une nouvelle liaison pour les cyclistes. 

La sécurité, le plus grand frein à la pratique du vélo 

Une fois par mois, Anthony Lecomte retrouve les militants de l’Association Vélo Besançon, l’AVB. Elle intervient depuis plus de 30 ans pour développer la pratique du vélo en toute sécurité. Il explique les raisons qui l’ont poussé à s’impliquer : « L’idée, c’est d’apporter ma pierre à l’édifice, j’ai vraiment envie que les mobilités actives comme le vélo puisse se développer. Et je pense qu’il faut vraiment lutter, il faut porter la voix auprès des élus, de la voirie, pour que les choses changent.« 

Quand on est à vélo, on anticipe que la voiture n’a pas mis le clignotant, mais va tourner quand même. On anticipe que le piéton regarde le téléphone et marche sur la piste cyclable, de ce côté-là il faut être très attentif. On ne peut pas avoir une minute d’inattention.

Maria Mansanet

Maître de conférences à l’université de Franche-Comté

En Bourgogne-Franche-Comté, une vingtaine d’associations sont en train de se regrouper en collectif pour être plus efficace face aux pouvoirs publics, car la sécurité est l’affaire de tous. Des marquages au sol existent pour avancer sans risques, mais ce n’est pas le cas partout. Les lieux où la piste cyclable s’arrête de manière abrupte pour reprendre plus loin sont nombreux, et parfois anxiogène. La proximité avec les voitures est un facteur de stress et de sentiment d’insécurité pour les cyclistes, comme en atteste une étude récente menée pour les entreprises de la zone Lafayette à Besançon. S’il y avait plus de sécurité, un stationnement adapté et des aides financières, le choix du vélo passerait de 7 à 32 % dans cette zone d’activité.

Un reportage d’Isabelle Brunnarius, Eric Debief, Vincent Grandemange et Emmanuel Dubuis à découvrir dans l’émission Enquêtes de Région « Vivre sans voiture, le parcours du combattant« .
Rendez-vous le mercredi 28 février 2024 à partir de 22h55 sur France 3 Bourgogne-Franche-Comté et déjà disponible sur france.tv.

Cet écrit a été rendu du mieux possible. Au cas où vous projetez de présenter des renseignements complémentaires à cet article sur le sujet « Modélisme Thermique » vous pouvez écrire aux contacts affichés sur ce site. f-f.fr vous présente de lire cet article autour du sujet « Modélisme Thermique ». f-f.fr est une plateforme d’information qui réunit de multiples informations publiés sur le web dont le domaine principal est « Modélisme Thermique ». Connectez-vous sur notre site f-f.fr et nos réseaux sociaux dans l’optique d’être informé des prochaines communications.