Histoire de la FF

L'histoire de la Formule France

Mais, comment en est on arrivé là ?



Fin 2000 - Début 2001
Pub de la fédé publié en 2004 Réalisé par IPSCréation au sein de la FVRC d'une nouvelle catégorie pour relancer le développement du 1/5ème lors de la commission technique en fin 2000. Le but était de remplacer la catégorie "promo" qui était compliquée à gérer car basée, par rapport à l'open, sur la quantité autorisée de pneus et sur le moteur qui ne devait pas être préparé: ceci s'était avéré invérifiable. Cette catégorie, forte d'un nouveau règlement restrictif avait pour but de développer le 1/5ème en proposant une compétition basé sur des voitures économiques.
Année 2004
Bilan: Un bilan est sorti des deux premières saisons de Formule France et de la saison 2003 alors en cours. Ce bilan était assez simple :
  • Échec de la catégorie en Championnat de France
  • Semi Échec en Ligue :
    • Bilan positif en Bretagne (avec un challenge interne mono marque)
    • Bilan positif dans le Nord (en suivant de plus près le règlement)
    • Pas ou très peu de participation dans les autres ligues.
Pourquoi? Il a fallu ensuite se demander les raisons de cet échec. Les premières investigations laissent à penser que l'objectif de simplicité et d'économie n'avait pas pu être respecté en raison d'un règlement pas assez restrictif (en effet, en 2003, certains participants, respectant le règlement, pouvaient participer avec une voiture très proche des voitures utilisées en catégorie Open mais sans les freins avant !!!).
Le problème, c'est que nous n'avions pas vu venir les évolutions sur les années suivantes et que par souci d'équité entre tous les constructeurs, nous n'avions pas mis la barre assez haute en terme de restrictions.
Réaction: La Fédération s'est de nouveau penchée sur cette catégorie en remettant à plat son règlement et ses objectifs et en collaboration avec les différents constructeurs/importateurs.
Ils découlent de plusieurs réunions qui ont eu lieu durant l'année :
- les nouveaux objectifs pour la catégorie furent les suivants :
  1. Voiture facile à régler,
  2. Voiture facile à entretenir
  3. Conception simple
  4. Tarif attractif
  5. Utilisation économique
- Ce qui aurait du être fait en 2000 a donc été fait en fin 2003 pour 2004; peut être pas sous la bonne forme. Nous ne pensions pas qu'il était réalisable de faire un règlement restrictif, c'est pourquoi la FVRC est partie, lors des réunions avec les constructeurs, sur l'idée d'homologuer leurs voitures basiques donc en plastique.
un règlement plus restrictif basé essentiellement sur l'homologation de voitures "constructeur" associé à une liste d'options raisonnables
- le maintien de la catégorie en Championnat de France mais avec les manches de la catégorie A car le CF est la vitrine: s'il n'y avait pas les CF, personne ne parlerait de la FF dans les revues et donc pas de mouvements dans la catégorie
Bilan: lors des réflexions au cours de la saison: il n'a plus paru si compliqué que cela de rédiger un règlement. Certains voulaient plus de liberté dans la réalisation de leurs voitures avec des éléments de différentes marques. De plus, le système était un peu compliqué avec les homologations à renouveler tous les ans Lors de la réunion avec les constructeurs à Ris-Orangis, le règlement 2004 a été modifié pour qu'en 2005, on n'homologue plus des modèles de voitures mais pour que l'on définisse clairement les caractéristiques des voitures pouvant participer en Formule France en adaptant la définition d'une voiture Formule France. Pas de changements dans les faits: ce fut juste une description de la voiture plastique avec ce qui est interdit et ce qui est autorisé (des options surtout fiabilisantes et raisonnables en prix).
La Formule France s'adresse à trois genres de personnes, qui peuvent aussi n'être qu'une seule:
  • - un jeune peu fortuné qui ne veut pas une voiture trop pointue!
  • - Bien sûr, une partie de ces débutants commence par les voitures basiques, c'est une catégorie comme une autre: seulement plus simple"technologiquement".
  • - Quelques anciens veulent tenter l'expérience car ils en ont un peu marre de trop "se prendre la tête" avec les réglages et le budget nécessaire pour avoir une voiture pour être au top. Cette catégorie n'a jamais visé uniquement les débutants.
Nous touchons également là une autre nouveauté 2005, la demande assez unanime des constructeurs de l'autoriser aux experts une étoile afin de créer une émulation en CF et de faire voir que ces voitures peuvent marcher fort. C'est aussi posée la question du maintient de la formule France en CF et en même temps que le CF Tourisme A plutôt qu'avec le B Les chiffres de fréquentation entre les 2 championnats sont équilibrés. Avec le A, cela compliquait les choses pour certains constructeurs qui misent plutôt sur le B et ne peuvent pas être présents sur les deux, mais c'est le cas inverse pour d'autres qui préfèrent jouer plutôt le A. Quitte à faire un choix, la FVRC a joué la sécurité et ne pas changer, en misant sur une implication plus importante de certains teams.
Année 2005
Bilan: une très grosse augmentation de la participation en Championnat de France avec en plus un championnat très animée et beaucoup de marques présentes. La "vitrine" que représente le CF pour la catégorie semble installée. Les retombées dans les ligues commencent à arriver et beaucoup de ligues nous annonce un intérêt grandissant pour la catégorie pour les championnats 2006. Le principe d'un règlement plus général que des homologations de voitures a porté ses fruits et passe très bien à tous les niveaux. Quelques petits problèmes de clarification en cours d'année. Ceux-ci sont intégrés dans le règlement pour 2006. Un petit problème avec le choix d'un manufacturier unique pour les pneumatiques. En 2006, ceux-ci seront libres avec observation de l'évolution; une enquête auprès des VRAIS utilisateurs plutôt que d'attendre la fin d'année et la Commission technique de la Coupe de France pour n'avoir que très peu d'avis. La volonté de la FVRC et pas seulement des responsables du 1/5ème est de trouver un fournisseur pour 2006.
Année 2006
Faisons maintenant TOUS ensemble de cette catégorie un succès.
Jean Louis MOLAT
Vice président grande echelle








Les photos des premieres Formule France Photos de Patrick LorinVoici une photo de la première Formule-France 2CM (la verte).
Claude Chaume (2C Modélisme) disposait de cette carrosserie qui ressemblait fort à ce qu'était la Formule France à l'échelle1. L'empattement étant très court (460mm), il avait fallu monter le moteur en position debout. Le train avant était quasi identique à celui de la version 2006, le train arrière était celui qui était monté sur les concept 92 Yankee 1/4. Elle était équipée d'un résonateur, du turn-force et cerise sur le gâteau, un pilote en position centrale pour plus de réalisme. Dès ces premiers tours de roues, la voiture c'est avérée performante. Sa première présentation avait eu lieu lors de la coupe de France Formule1 à Clermont Ferrand en août 2003 et le monde présent avait été enthousiasmé par son look, ses performances et sa simplicité. Elle a participé à la coupe de France FF à Grenoble en Octobre 2003 ( 6ème place). A l'occasion de cette course (où fut décidé les grandes lignes du règlement pour 2004), nous nous sommes bien rendu compte que le moteur en position debout représentait un lourd handicape pour une voiture de compétition. Décision fut prise de revoir notre copie et de re-bâtir une nouvelle auto avec le moteur en position couché, mais cela nous obligea a passer sur un empattement de 520mm (donc exit cette sympathique carrosserie) et retour de la vielle 406 berline BTCC (la rouge) et de la Lamborghini Countach. Par la même occasion le train arrière a été légèrement modifié afin d'utiliser des amortisseurs à volume constant et un point d'encrage différent. Cette version a été celle utilisée pendant toute la saison 2004, mais avec l'utilisation de la carrosserie du coupé 406. Voila l'historique de la FF215 2CM (si on peu parler d'histoire car 2003 ce n'est pas si vieux),
NB, la deuch a été un délire, montée avec un 15cm3 boosté au nitro.
Patrick Lorin
Champion de France FF 2004

 


Vous devez être identifié pour poster un commentaire sur ce site. Merci de vous identifier ou, si vous n'êtes pas enregistré, de cliquer ici pour vous inscrire.